30/01/2010

Sissy et Eddie à New-York

Les années passent et se ressemblent (ou pas). C'est un peu le cas avec The Polyamorous Affair : ce duo est encore bercé par les illusions des années 80. Insouciance, plaisir sont les maîtres-mots de leur second album Bolshevik Disco qui, comme son nom l'indique, nous aveugle avec le thème kitsch disco à la sauce soviétique. Derrière se cache en réalité tantôt des stéréotypes assumés comme "White Hot Magic" (premier single), "Fashion" (hymne disco-dance) et "Eastern", tantôt des morceaux plus subtils, savants mélanges de rythme pulsée aux faux airs de Ladytron par moment et d'un son cosmique avec "Satellite Of Love", "New York City" (troisième single) ou bien "Face Control".

Vous l'aurez compris, ce duo, sans prétentions, est un concentré de plaisir, même si le son exploité est à peu près le même tout au long de l'album ce qui fait perdre sa saveur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire