26/04/2010

Retour sur Chungking.

Aujourd'hui, nous retournons vers le passé, nous intéresser à un duo anglais, ayant sorti 3 albums (plutôt 2 si on tient compte des rééditions), le groupe Chungking.



L'histoire de Chungking débute en 2002. A l'époque, James Stephenson et Sean Hennesey aiment se retrouver dans un petit studio pour travailler sur quelques titres...
Après quelques essais, ils sont plutôt fiers du résultat, mais il leur manque une chose essentielle, une chanteuse. Après voir fait des castings non concluants, James demande à sa petite amie du moment d'essayer... Le résultat leur plaît et Jessie Banks devient la chanteuse du groupe, qui à l'époque n'a pas encore de nom...
Le groupe envoie alors un E.P de 5 titres à quelques maisons de disques anglaises, mais aucune ne répond favorablement à leur requête...
Il faudra attendre qu'un dj japonais les remarque et que la maison de disque japonaise Tummy Touch Records les signe, la maison de disque est séduite par leur répertoire, les qualifiant de " Beautiful chungking music". Il n'en faut pas plus, le groupe y voit un signe et décide de s'appeller Chungking.


Fin 2003, le premier album de Chungking, We Travel Fast sort au Japon. Cet album composé de 11 titres aux influences indie-pop est encensé par la critique anglaise et finalement, l'album de Chungking sort également au Royaume-Uni, sous un autre nom et remanié au niveau de la production, The Hungry Years.
Les premiers titres de Chungking ne sont pas à proprement parler des titres électro. Il y a bien quelques influences, notamment sur le titre inédit sur The Hungry Years, Voodoo (au son très Supernature de Goldfrapp), mais dans l'ensemble, ces titres s'inscrivent dans un registre d'indie pop, de soul, et surtout un côté chill out. Un album très relaxant.

Deux singles ont été extraits de l'album, Voodoo et le très bon Making Music, avec sa vidéo qui empreinte des extraits de Londres lors de la guerre 40-45.


L'album ne fera pas de gros scores chez les anglais mais porté par les bonnes critiques, le groupe décide de continuer l'aventure...



Après plus de deux ans sans donner signe de vie, le groupe réapparait en 2007 avec un premier single fort différent de ce qu'ils nous avaient proposé, Love Is Here To Stay.
Ce single glam rock, passé inaperçu, est pourtant vraiment réussi.

"Your heart's pumping dreams like gasoline."



Avec ce single, les comparaisons avec Goldfrapp ou encore Kylie Minogue sont souvent évoquées, et elles se confirmeront avec l'album, Stay Up Forever, qui sort en été 2007.


Pour ce nouvel album, Jessie (qui a part ailleurs entre temps fait des lives avec Röyksopp), opte pour look plus "glam et électro". Le groupe annonce alors une merveilleuse nouvelle, Richard X a travaillé avec eux sur deux titres de l'album!
Pour promouvoir l'album, un single est choisi, il n'est autre que celui qui donne le nom à l'album, Stay Up Forever.

Encore une fois, le titre sonne très électro/rock, avec ses riffs de guitares électriques du meilleur effet. La voix de Jessie peut parfois sembler assez bizarre (elle passe de l'aigu au grave parfois) mais le titre, même s'il ne rencontre pas le succès, reste apprécié par les critiques et les fans.
Vous pouvez voir la vidéo (assez cheap et en mauvaise qualité, déso) de Stay up Forever ici.

L'album Stay Up Forever connait malheureusement le même chemin. Il passe assez inaperçu, malgré le fait qu'il soit vraiment très bien produit.
On peut regretter le fait que les deux titres produits par Richard X n'ont pas été sortis en single : le tubesque Itch & Scratch et le très Kyliesque Slow It Down. Ces deux titres ne sont pas les seuls bons titres de l'album.
Il y a de magnifiques ballades, telles I Love You ou It could Be Wonderful qui font penser à du Goldfrapp ou encore Maybe It's Over, une ballade piano-voix vraiment superbe, on y verrait bien Kylie Minogue sans problème.
Les titres plus up-tempo/rock ne manquent pas non plus, Ticking, Know What You Mean ou encore Baby.
Bref, cet album possèdait tous les atouts pour s'imposer dans le monde de l'électro-pop qui n'était pas encore si surchargé que maintenant...

Depuis 2008, le groupe ne donne pratiquement plus signe de vie, leur myspace est déserté depuis l'année passée... Vont-ils nous revenir avec un album encore plus surprenant que Stay Up Forever? Nous l'espérons fortement...

Quelques titres sont en écoute sur leur site officiel ou myspace.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire