21/06/2010

Les Amplifetes

Derrière ce nom à consonance française et le chanteur à l'apparence de Sébastien Tellier se cache en réalité un quatuor suédois. Mais Peter, Jonback, Tommy et Korpi ne se sont pas trompés en créant ce nom : leur musique est un savoureux mélange d'electro pop rock dans lequel des rythmes enivrants et dansants côtoient des mélodies accrocheuses : vous serez obligés de mettre vos enceintes à fond pour profiter convenablement de leur musique. Leur premier single, "It's My Life", regroupe tous ces éléments : il est inévitable que l'on obtienne un tube. D'ailleurs, on peut être étonné du fait que le fond n'est pas du tout laissé de côté : on a droit à une critique des codes régissant le fait d'être cool (tout un programme!).


C'est là que l'on voit que l'on n'a pas affaire à des amateurs : c'est normal, les membres du groupe baignent depuis quelques temps déjà dans le monde de la musique en tant que producteurs notamment. Cela se confirme avec leur nouveau single, "Somebody New", qui reprend les mêmes ingrédients avec un air retropop et de la folie en plus (il peut donc prétendre ainsi à être l'un des tubes de l'été ce qui sera beaucoup mieux que ce que l'on nous sert d'habitude) : vous ne pourrez pas vous empêcher de bouger votre corps, de vous déhancher sur ce refrain dévastateur!


Ce single annonce la sortie du premier album éponyme des Amplifetes, prévue pour septembre : on ne va pas se plaindre pour une fois d'être à la rentrée!
L'album est lui aussi rempli de tubes aux refrains addictifs comme l'imparable "Fokker" avec son rythme hypnotisant (que vous pouvez écouter sur leur page myspace) ou bien "Blinded By The Moonlight" aux airs pop. Mais ne vous en faites pas, l'album est assez diversifié pour ne pas devenir indigeste car entre quelques morceaux explosifs se sont glissés des titres plus calmes comme "Rain" ou "A Million Men" mais toujours synthétiques mais qui se fondent bien avec le reste. Le seul regret avec cet album est qu'il ne soit pas sorti avant l'été mais il nous aidera sans problème à traverser l'hiver.

The Amplifetes : Myspace | Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire