12/11/2010

Foretaste


A force d'explorer l'univers musical d'autres pays, on oublie que la scène "synthpop" française n'est pas morte : c'est juste qu'elle est moins conséquente qu'en Allemagne ou qu'en Grande Bretagne par exemple. Nous allons donc commencer par vous faire découvrir certains de ces groupes à travers divers posts.

Commençons alors par le duo parisien Foretaste
Foretaste est la rencontre entre Creature XX (chant) et Creature XY (claviers) (ou bien Terrorist XX et Terrorist XY, comme vous voulez). Si nous étions fainéants, nous dirions que le duo élabore de la musique électronique à tendance mélancolique qui arrive à nous faire danser. A ce stade là, vous pouvez dire Depeche Mode est érigé en référence. Mais pas que.


Pour Foretaste, tout commence vraiment avec la sortie en 2004 de leur premier EP, Discordance. A travers ce que l'on peut aisément appeler un manifeste, le duo brille par ses compositions dépouillées et désabusées où la prédominance des sons analogiques conduits par une voix aérienne quasi éthérée ne peut conférer qu'une saveur surannée.
Foretaste pose ici les bases de ce que le duo appelle l'electropop raffiné. Pour vous en convaincre, je vous laisse découvrir la vidéo du titre "Discordance" qui peut s'apparenter à une réminiscence synthpop qui a voyagé jusqu'à notre décennie :


Il n'a pas fallu attendre longtemps pour les fans de Foretaste pour découvrir de nouveaux titres puisque le duo présente Beautiful Creatures, son premier album, en 2005. A travers celui-ci, le duo arrive avec classe à planter sur chaque titre un décor sombre presque ténébreux dans lequel on pourrait presque croire qu'un personnage évolue. Ce sont sans doute les arrangements à la fois complexes et effficaces, les mélodies vaporeuses ou bien la voix envoutante de Creature_XX qui rendent cette illusion si prenante voire pénétrante comme par exemple, sur le titre "Victims Heart", bien mystérieux :

Foretaste - Victims Heart


Il existe bien d'autres réussites dans cet album comme "Black Fever (Berlin By Night)" ou encore le sublime "That Smiling Man" pour ne citer que ces deux titres. Qui plus est, cet album n'est plus disponible qu'au format digital (le stock de CD étant malheureusement épuisé)


Avec leur dernier album Terrorist TV sorti en 2008, Foretaste aiguise leur synthpop mais avec tout de même des références aux origines de ce genre. Des mélodies froides et obscures avec des rythmes presque spartiates offrent des scènes inquiétantes où nous, auditeurs, sommes hypnotisés contre notre gré : c'est comme si on était anesthésié à la fois par les refrains imparables et à la voix expressive qui s'affirme et avec laquelle joue Terrorist_XX. En plus de cela, des morceaux comme "Soft and Delicate" ont la bonne idée de d'être entraînant mais donnent l'impression qu'un malaise règne derrière un rythme pulsant synthétique et une nappe éthérée. C'est là que rentre en compte le concept de l'album.
Je vous laisse découvrir la vidéo de "Dying For The First Time In My Life", single extrait de cet album :


Leur seul défaut : les textes ne sont pas en français (oui, il faut parfois être chauvin sur les bords) et ils ne sortent pas leur mini EP en physique (regrettable mais compréhensible). Cependant, il est inutile de vous dire que leurs 2 albums (oui, je dis bien les deux) sont à vous procurer. Un troisième album va certainement voir le jour l'année prochaine.

Foretaste : Site officiel | Myspace 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire