09/01/2011

inje

Contrairement à l'idée fortement répandue (ou pas), tout ce qui vient musicalement de l'Europe centrale et de l'est n'est pas forcément dénué d'intérêt (loin delà d'ailleurs, si on prend le temps de s'y attarder). Par exemple, Inje, trio serbe originaire de Belgrade, fait partie de cette scène électronique serbe émergente. Inje, c'est avant tout deux garçons et une fille (tous aux noms inconnus) qui s'amusent et qui veulent nous divertir. Les membres se partagent tout, du synthétiseur au contrôleur sauf le chant où jusqu'à présent seule la charmante jeune fille a posé sa voix sur les différents titres du trio.

Leur dernier single en date d'Inje est "Danas" (qui signifie aujourd'hui), morceau électronique en serbe alternant plage légère et vitaminée : l'ambiance se met en place progressivement pour littéralement exploser à la fin. Bref, parfait pour se lever de bon pied le matin (c'est d'ailleurs le thème de la chanson). Ce titre est accompagné de "Bedak" qui se situe dans un autre registre : plus cosmique et plus lourd niveau rythme comme on n'en faisait plus, "Bedak" montre que le trio est capable d'hypnotiser n'importe quelle auditoire en utilisant à sa façon une recette que l'on pensait éculée.
Vous pouvez télécharger gratuitement cet EP sur la page bandcamp d'Inje : vous y trouverez aussi des remixes de tous horizons, de la version acoustique à celle plus techno.
En écoute, le titre "Danas" et un remix de Sutra, un titre de nipplepeople (si, si souvenez-vous) par Inje :

Inje - Danas


nipplepeople - Sutra (Inje Remix)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire