06/10/2011

Coup de coeur de la semaine : Voices de Soft Metals

Un fois n'est pas coutume, le Canada est délaissé pour s'aventurer aux États-Unis, enfin pas si loin de la frontière, à Portland. C'est en effet en ce lieu que Patricia Hall et Ian Hicks ont décidé, en 2009, de former Soft Metals. Depuis sa formation, un EP, The Cold World Melts, et un album (de cet été) sont sortis des limbes et entre temps, ils sont devenus copains avec Cosmetics (dont l'album est toujours attendu...) avec qui ils partagent le label Captured Tracks.

Bien qu'imparfait, l'album intitulé Soft Metals vaut bien plusieurs écoutes. Sur fond de pulsations de synthétiseurs tout ce qu'il y a de plus analogiques et de boîtes à rythmes tout aussi vintages, le duo joue sur différents niveaux de nostalgie, d'un retour aux rêves perdus à l'idéal rétro-futuriste. Il n'est question aujourd'hui que d'un titre extrait de cet opus : "Voices". Au détour de textures miroitantes et changeantes, des échos crépusculaires jalonnant le rythme rappelleront sans doute à qui veut bien écouter que l'italo-disco minimaliste, certes quelque peu remanié et restructuré, peut servir d'autre dessein que celui de la naïveté et l'insouciance romantiques : cela assure une ambiance inquiétante, sombre et même frustrante, à l'image du disque en général. La vidéo plonge quand à elle autant dans l'irréel que le titre lui-même.


Soft Metals : Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire