18/11/2011

Terminal Twilight | Air

Les Polyamorous Affair ayant quitté Los Angeles pour s'installer à Berlin, la place laissée vacante a vite été comblée par un autre duo, Terminal Twilight. A moitié à vrai dire puisque Molly et M officient plus dans la synth-italo minimale que dans le nu-disco farfelu et exubérant.

Terminal Twilight a déjà à son actif un EP, un single et un album, tout ça depuis 2008 : marquée par l'indolence des mélodies tirant vers le disco noir et le glaçage des structures minimalistes, leur musique n'est certes pas sans rappeler celle d'autres formations baignant dans ce genre et qui se font de plus en plus nombreux.

Le morceau "Air" a cependant quelque chose de particulier : il est d'abord apparu sur un vinyle au côté de "The Fire Of Love" et "Illusion City". Sur "Air" justement, de lentes pulsations de basses synthétiques poussent le duo de voix vaporeuses à prêcher l'adoration d'une certaine mélancolie nocturne. Seulement, le problème avec ce type de chansons, c'est que bien souvent, elles ne sont assez longues pour que les arrangements monochromatiques et dépouillés puissent porter au plus haut la sensualité émanant de l'ensemble. C'est là que l'on voit l'utilité des versions longues mais cela n'empêchera ce titre de mettre vos sens en alerte.

Terminal Twilight - Air (7" Mix)


A l'occasion de la sortie de leur album, "Air" a été quelque peu retravaillé un peu à la manière de "Soft Skin" de Cosmetics. Peut-être que Molly et M ont voulu montrer qu'ils ont pris en compte d'autres considérations depuis leur début. En tout cas, le rythme décolle et seule Molly apporte de vive voix ses préceptes obscures. La mélodie n'est plus aussi sobre, elle s'impose d'elle-même du fait des déformations induites par les nouvelles boîtes à rythmes. Ces transformations troublent ce qui avait été mis en place dans la première version si bien que l'imbrication des synthétiseurs à la voix agonisante invoque un moment tourmenté qui rappelle l'instant où la nuit s'abat violemment pour une durée indéterminée.

Terminal Twilight - Air


Terminal Twilight : Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire