15/12/2011

Sur les rivages estoniens (2)

On retrouve les trois groupes estoniens que l'on avait brièvement présenté précédemment. A présent, la digestion passée, il est temps d'écouter et de voir les derniers titres qu'ils ont proposés.

Le dernier titre d'Antonina remonte au début de cette année :  le trio est allé encore plus loin sur "Peast" et prend clairement partie pour le tout synthétique. Les paroles sont toujours en estonien, c'est encore plus délectablement cosmique que "Pakike" et comme ce dernier, "Peast" est disponible gratuitement. On prend vraiment son temps à écouter les miroitements et autres effets envoutants et délicats de ce titre. La vidéo permet aussi de voir que les membres d'Antonina ne sont pas doués uniquement pour la musique.


Popidiot se lâche (un peu) sur "Friday's Revenge" : la nostalgie est reléguée au-delà du second plan et le trio cible officiellement les clubs ou, en tout cas, fait tout qu'ils s'approprient ce morceau. Cela ne va pas être difficile vu les projectiles qu'il lance : de l'electropop simple et efficace sur des synthés qui fusent de tout part. Pour tout dire, cela ne tourne toujours pas rond dans les soirées estoniennes, particulièrement à cause des participants humains ou autres.


Moins agressif que "New", certainement. Plus entraînant que "Heat", peut-être. "The Storm" montre bien que Mimicry fait évoluer sa musique continuellement. Ce n'est pas du metal pour autant ; néanmoins, on a l'impression que les quatre membres du groupe ont voulu mettre les formes en délaissant l'electrocash au profit de quelque chose de plus pop. Peut-être se cherchent-ils encore ou bien est-ce seulement le souhait de ne pas se cloisonner dès la départ? Toujours est-il que cela reste bien déluré et que Mimicry continuera à faire claquer ses instruments électroniques. On a maintenant l’habitude du traitement vidéo particulier des morceaux de Mimicry mais cette fois-ci, c'est vraiment gore : attachez bien vos tripes et faites en sorte qu'elles ne sortent pas.


Antonina : Facebook | Popidiot : Facebook | Mimicry : Site officiel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire