15/02/2012

Tony Cops | Eventide EP

Ce n'est un secret pour personne, Tony Cops n'a plus besoin de faire de déclaration d'amour à l'italo-électronique-disco. A ce stade, ce n'est plus la peine, il l'a définitivement adopté. Cet amour particulier se transmet non pas par une variation sur des réminiscences de morceaux italo basique et nostalgique mais, comme le prouve son nouvel EP Eventide, par un raffinement de la production qui n’empêche pas de sortir  quelques bandes sons vintages.

Tony Cops privilégie la qualité à la quantité (les deux n'étant pas opposés) sur cet EP : Eventide délivre 4 compositions instrumentales propulsées par des sons analogiques et montre qu'il aime l'italo au sens large. La chanson-titre est un exemple parmi les 4 de ce qu'apporte cet l'EP : la mélodie oscille sur plusieurs ressorts mécaniques qui ne résonnent pas en même temps. La linéarité n'est pas permise.

Chaque titre possède un charme surannée indéniable et bienvenu que matérialisent les productions soignées. On sent qu'autour des sons de synthés arpiégiés et des rythmes marqués, Tony Cops prend plaisir à donner une architecte presque sophistiquée à ses compositions. Non pas qu'il faille codifier ce genre mais plutôt pour que l'italo ne se passe plus uniquement dans le vide intersidéral. On peut d'ailleurs séparer en deux cet EP : alors que "Eventide" et "Umberto" dessinent alors que les contours d'un univers faussement artificiel, "Bio Pace" et "Caché" proposent une immersion dans celui-ci vers quelques recoins fascinants rétro-futuristes.

Vous pouvez écouter cet EP en entier sur la page de Tony Cops et pour mon plus grand plaisir, cet EP est disponible en format physique, sur la page bandcamp de l'artiste.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire