16/03/2012

Les rêves retrouvés de Planet R

Planet R est un nouveau duo féminin suédois mais ses membres, Elin Andersson et Louise Marchione, ne sont pas novices en la matière : un des visages n'est pas par exemple inconnu puisque Louise Marchione officiait auparavant dans feu Thermostatic. En fait, on savait que quelque chose se tramait avec la découverte de "Kärleken (Det Var Då)" en septembre dernier. Depuis, on serait tenté d'affirmer que Planet R représente une déclinaison suédoise de Marsheaux mais ce n'est pas tout à fait le même registre.

A présent, un EP de 4 titres en suédois, Glömda Drömmar, (c'est toujours le moment d'apprendre une nouvelle langue) lève le voile sur ce projet : on y décèle des rêves oubliés à travers une pop vaporeuse émanant des années 80. Justement, ces visions nocturnes se manifestent et prennent corps dans la réalité sur "Faller" et "Kärleken (Det Var Då)" grâce au rythme marqué faisant face à des mélodies synthétiques et analogiques aériennes auxquelles on accroche très facilement. Les lignes de synthé de haute voltige s’élevant sur "Juliette" (un des grands moments de Glömda Drömmar) côtoient les plages de douceur mélancolique sur le très calme "De Leende Gatorna" faisant, pour ainsi dire, miroiter des reflets d'ambre. Il ne va pas sans dire qu'une version physique de cet EP est plus que souhaitée.

Planet R - Glömda Drömmar EP

Aucun commentaire:

Publier un commentaire