18/06/2012

Bunny Lake | Satellite Sky

Lors de son lancement, The Sound Of Sehnsucht est passé complètement inaperçu, aussi bien du côté des classements autrichiens que des fans à vrai dire. Et c'est un peu injuste, dans la mesure où ce quatrième opus offre une nouvelle perspective pour Bunny Lake : après la fête, au lieu de rentrer à la maison, les membres de Bunny Lake ont décidé de se retirer à la campagne et surtout de créer The Sound Of Sehnsucht. Il n'est donc pas étonnant de trouver dans cet album quelques originalités comme l'inclusion d'instruments plus inhabituels comme les cloches d'une église, une discrète guitare acoustique qui font écho à la nature ("Woods On Fire", "Down By The Sea"). Après tout, qui dit Sehnsucht dit nostalgie.

Ce mot renvoie aussi au désir : en clair, Bunny Lake n'a pas abandonné leur electropop dansante comme l'attestent "After The Revolution" et "Againt All Reason". Cela pose problème en scindant clairement l’album en deux parties d'où un possible malentendu. Cependant, cette pop électronique ne renferme plus les excès qui la caractérisait auparavant.

Après "Follow The Sun" et "Young Lovers", "Satellite Sky" est propulsé comme troisième extrait. Vraiment, c'est un bon choix et on retient une chose dans cette ambiance minimaliste : les nuits viennoises sont désormais loin derrière et cela se voit dans la vidéo.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire