15/01/2012

Titre du Dimanche : Robots And Wildbirds de Asbjørn

Le coup de cœur mi-vespéral mi-matinal provient cette fois-ci non pas de Tromsø mais de la ville d'Århus que vous devait forcément connaître puisque Lydmor y vit. Asbjorn Toftdahl, qui officie sous le nom de Asbjørn And The Strange Ears, doit très certainement la connaître. Tout comme elle, il est jeune (19 ans),  il écrit et compose ses morceaux pop : le peu de titres connus sont à vrai dire prometteurs. Ce faible nombre ne l'empêche d'écumer les festivals de sa ville où il apparaît avec son groupe, en blanc pour l'occasion : on peut ainsi connaître en live l'étrange balade "We We We" et "I Am A Dancer".

Actuellement, on ne connaît qu'un seul titre en version studio : "Robots And Wildbirds". C'est assez pour être conquis par Asbjørn : on ne le remarque pas la première fois mais l'électro-pop-indé - qui comporte aussi bien des claviers que des quelques basses - est à la fois mélodieuse et légèrement entraînante sans être pompeuse. Cette impression est renforcée par des détails comme les effets électroniques timides et aériens qui s'affirment tout le long et culminent en triturant les autres éléments. Comme si ce n'était pas assez rêveur, Asbjørn joue de sa voix mélancolique et nostalgique mais paradoxalement, c'est plutôt un futur incertain et étrange vers lequel s'oriente Danois.


Son premier single, "The Criminal", va apparaître dans très peu de temps pour ensuite laisser place à son album Sunken Ships en avril. Il faudra certainement ne pas le manquer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire