01/01/2012

Un Rendezvous onirique

La culture française a eu droit à son rayonnement il y a bien longtemps. Il reste quelques reliquats ci et là, notamment dans les emprunts faits à la langue française avec des mots comme ménage à trois ou encore rendez-vous utilisés dans plusieurs langues. Mais Rendezvous, c'est aussi un duo israélien prometteur : même si on ne connaît aujourd'hui que deux titres d'Itai Simon et Hagai Izenberg, la ou plutôt les couleurs affichées par ce projet attisent la curiosité des oreilles et même des yeux.
,

Le duo fait le pari d'émerveiller avec uniquement des morceaux instrumentaux couverts de pop électronique qui peuvent servir de temps à autres en club. Car, sur "C Sharp", c'est bien d'émerveillement qu'il s'agit. Pour recréer ce paysage sonore dynamique et enchanteur, rien n'est plus simple pour eux : le duo croise le pouvoir analogique à celui plus digital et d’autres instruments (démonstration en studio ici). Ce foisonnement de basses, de claviers et de batterie ne sonne pas sourd ; au contraire, la production est soignée et une mélodie addictive sur fond de tintement délicieusement répété se dégage nettement.

Rendezvous ne délaisse surtout pas les visuels accompagnant l'univers instrumental qu'il façonne. Il imagine un monde fabuleux et futuriste, d'animation et de synthèse, grandement coloré où même les robots ont le droit de rêver et de s'évader lorsque la vie devient trop triste.


Le dernier né du duo est apparu en septembre : "The Murf" précise avec brio l'orientation et la personnalité flamboyante de Rendezvous mais se restreint dans sa profusion d'éléments employés. Comme c'est le second single, on est moins dans une démonstration éclatante de ce que peut faire le duo mais "The Murf" impressionne tout autant. Construit totalement sur des pulsations variant de limpides à exotiques rappelant l'esthétique sonore des débuts des synthétiseurs, il en devient complètement hypnotisant.

Encore une fois, le visuel est fascinant : en regardant la vidéo qui suit, vous en saurez plus sur l'Histoire d'une humanité - peut-être la nôtre - et son évolution.


La combinaison de ces différentes influences est assez succulente, c'est pour ça qu'on aime Rendezvous. De là à dire que c'est le groupe que l'on attendait en 2011, il n'y a qu'un pas.

Plus récemment, un nouveau titre, "Egypt", vient de sortir sur quelques ondes et un même album, intitulé Another Round Please, apparaîtra en février 2012.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire